Quand faire l’entretien de la chaudière ?

Si l’entretien d’une chaudière est une obligation légale, elle est une nécessité pour ses utilisateurs. En effet, cela contribue à son bon fonctionnement, prolonge sa durée de vie et limite les risques pour votre santé. Si la chaudière n’est pas bien entretenue, elle dégage du monoxyde de carbone, une substance dangereuse en cas d’inhalation. Si vous avez une chaudière fioul ou gaz, en l’absence d’entretien, elle peut provoquer des incendies. Un entretien annuel est alors généralement requis.

Lors d’une telle opération, plusieurs tâches sont à accomplir, que vous optiez pour un entretien sur commande ou un contrat d’entretien. En fonction du type de chauffage, le chauffagiste devra vérifier différents points. Quoi qu’il en soit, l’entretien devra être réalisé suivant certaines normes. Dans cet article, découvrez quel est le moment idéal pour procéder à cet entretien.

Les obligations quant à l’entretien de la chaudière

En vertu du décret n° 2006-649 du 9 juin 2009, un entretien annuel obligatoire est imposé par la loi. Pour effectuer l’entretien, vous devez solliciter les services d’un professionnel qualifié. Ceci est valable sur tous les types de chaudières, dont la puissance varie de 4 à 400 kW :

  • Chaudière à gaz ;
  • Chaudière à fioul ;
  • Chaudière à charbon ;
  • Chaudière à condensation ;
  • Chaudière à bois ;
  • Chaudière multicombustible.

Dans le cadre de l’entretien de la chaudière, plusieurs points doivent être vérifiés, à savoir :

  • Les réglages du système de chauffage ;
  • La vétusté du matériel ;
  • L’état des brûleurs ;
  • Le circuit de chauffage du logement ;
  • Le taux de monoxyde de carbone ;
  • Les pièces de raccordement ;
  • Le nettoyage de la ventilation ;
  • L’étanchéité des éléments d’évacuation des fumées ;
  • Les dispositifs de sécurité ;
  • Les performances énergétiques et environnementales de l’appareil ;
  • Le ramonage de la cheminée ou du conduit de fumée.

Si vous êtes locataire, sauf si votre contrat de bail stipule le contraire, l’obligation d’entretien de la chaudière est à votre charge. Par ailleurs, dans le cas d’une chaudière collective, les opérations d’entretien seront sous la responsabilité du bailleur ou du syndicat des copropriétaires.

Quand faire l’entretien de votre chaudière ?

Aucune date exacte n’est préconisée pour l’entretien de la chaudière. Cela dépend en premier lieu de votre installation de chauffage.

Si la chaudière est uniquement dédiée au chauffage

Si votre chaudière n’est affectée qu’au chauffage, il vous est recommandé d’entamer son entretien avant la saison estivale. En effet, pendant cette période, la chaudière n’est pas en marche. Or, lorsqu’elle ne fonctionne pas, de l’humidité peut s’accumuler dans le corps de chauffe de l’appareil. Et cette humidité, quand elle se mêle aux dépôts de combustion, peut détériorer les matériaux.

Si l’eau chaude sanitaire est produite par la chaudière

Si la production d’eau chaude sanitaire est exécutée par la chaudière, l’entretien de celle-ci peut être entrepris à n’importe quel moment de l’année, attendu que la chaudière fonctionne en permanence.

Dans tous les cas, sachez que le règlement sanitaire sur l’entretien de la chaudière ne fixe aucune pénalité en cas de non-respect de l’obligation d’entretien de la chaudière. Toutefois, si vous êtes propriétaire et qu’un accident est causé par le dysfonctionnement de la chaudière, vous ne bénéficierez pas de dédommagement lié à votre assurance-habitation si vous ne délivrez pas un certificat d’entretien de moins d’un an. Sachez surtout que l’entretien régulier de votre chaudière vous permet de réaliser des économies jusqu’à 12 % sur votre facture d’énergie.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Vous souhaitez d'autres informations ?

Ces articles pourraient vous intéresser