Comment fonctionne une chaudière ?

Une chaudière est un dispositif qui produit de la chaleur afin de protéger l’intérieur d’un bâtiment du froid extrême. Elle procède soit par condensation ou par radiation à basse température pour produire la chaleur qu’elle diffuse ensuite dans les pièces.

Certaines chaudières sont équipées de mécanisme hybride.

 

Le principe de fonctionnement d’une chaudière

La production de la chaleur est une réaction thermique dont le déclencheur principal est la « combustion » de « combustibles ». Selon le modèle, une chaudière brule son combustible pour chauffer de l’eau ou un liquide caloporteur. Le liquide chaud serpente dans le dispositif autour et dans le foyer pour augmenter sa température.

Lorsqu’il est suffisamment chaud, il est transmis aux émetteurs de chaleur. Ceux-ci diffusent la chaleur dans les pièces. Le gaz, le bois, les granulés de bois, le fioul sont les combustibles courants des chaudières. La plupart des chaudières exploitent ce principe de fonctionnement, mais se démarquent par la différence d’utilisation des éléments.

 

Les deux grandes particularités

Il s’agit du fonctionnement par condensation et de celui à basse température.

La chaudière à condensation

Cette chaudière récupère la chaleur issue de la vapeur d’eau produite lors de la combustion de son combustible. La chaleur est récupérée de la vapeur dégagée par les gaz produits par la combustion. Elle est réutilisée pour préchauffer l’eau ou le liquide caloporteur. Ce circuit fermé utilise moins de combustible et diminue la consommation énergétique de la chaudière.

Le fait que ce type de chauffage utilise la vapeur de combustion renforce ses performances. La chaleur de la vapeur s’additionne à celle de la combustion principale pour augmenter la température afin d’offrir un meilleur rendement.

La chaudière à basse température

Les chaudières équipées de ce type de chauffage procèdent également par distribution de chaleur à travers des émetteurs après combustion. La seule particularité est que leurs émetteurs de chaleur (radiateurs ou planchers chauffants) fournissent des températures faibles. Les chaudières à faible température sont équipées d’un brûleur qui diminue la température des flammes lors de la combustion.

Pour ce faire, celui-ci retarde le mélange entre le combustible et l’air. Le liquide se chauffe à 50 degrés au lieu de 90 degrés en comparaison à la chaudière traditionnelle. Cette limitation de température réduit la consommation énergétique et assure un meilleur rendement.

 

Les chaudières hybrides

Les chaudières hybrides les plus connues sont : la chaudière micro cogénération et la chaudière thermodynamique. La première est une combinaison de chaudière à condensation et un moteur Stirling. Elle chauffe la maison et produit de l’électricité avec la vapeur d’eau récupérée.

La chaudière thermodynamique quant à elle, est composée d’un système à condensation et d’une pompe à chaleur. Elle produit de la chaleur avec le même principe de fonctionnement ainsi que de l’eau chaude sanitaire.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest