Comment construire un carport ?

Le carport sert souvent d’abri pour protéger son véhicule, son bateau ou sa moto. Si vous aspirez à en bâtir un par vous-même, alors vous devriez prendre connaissance de ces différentes étapes de construction.

 

Les différentes conditions à remplir avant de bâtir son carport

Avant d’entamer la construction d’un abri pour votre voiture, vous devez poser certaines actions en amont.

Prendre des renseignements sur le permis de construire

Il est recommandé de s’informer sur le sujet pour avoir la certitude que vous avez l’autorisation de construire un carport. Dans certaines villes, il existe des restrictions et des frais par rapport aux abris d’auto pour des raisons d’esthétique.

Choisir le type de carport qui vous intéresse

Plusieurs options s’offrent à vous pour la construction de l’abri de votre véhicule. En effet, vous avez le choix entre le bois, le métal ou l’aluminium. Sachez que chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients.

Acheter les matériaux de construction

Une fois que vous avez déterminé le modèle de carport qui vous convient alors l’étape suivante est l’achat des matériaux. Cela prend en compte les poteaux, les outils pour la dalle, le toit, les chevrons, etc.

 

Les différentes étapes de construction du carport

Le processus pour réaliser un abri de voiture se résume en trois phases fondamentales.

La détermination et l’aménagement de l’emplacement

Le choix de la zone où se fera la construction du carport est important. En effet, elle doit se faire sur une surface plate. Vous êtes libre d’adosser le carport à votre maison ou le positionner à quelques mètres. Si l’espace prévu n’est pas assez plat pour contenir l’abri, vous devez alors effectuer un aménagement.

Le coulage de la dalle au sol

La dalle au sol vous permet d’avoir une surface plate, résistante et facile à entretenir. Sachez que chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients. Avant de couler le béton, prenez le soin de bien délimiter la surface à l’aide de planches de coffrages. Puis une fois le coulage effectué, laissez durcir pendant les 28 prochains jours.

La mise en place de la structure proprement dite

Une fois que votre dalle à durcir l’étape suivante est la constitution de l’abri. Pour le faire, commencer par cheviller les fixations sur votre béton. Ensuite, insérez les poteaux au niveau de chaque ancrage. Puis, pour finir, fixez les poutres et les chevrons et en dernière position le toit. Sachez que vous pouvez opter pour un toit en pente ou plat.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest